Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Syndicat FO Cermex  -  Corcelles Lès Cîteaux et Lisieux

Nouvel accord intéressement : Intéressant pour qui ?

30 Juin 2016, 18:56pm

Publié par Syndicat FO Cermex

1ère réunion

Le vendredi 3 juin 2016, nos quatre Représentants FO (Stéphane Herfort et Guy Terryn pour Lisieux, Franck Amiot et Pascal Pychardy pour Corcelles) ont participé à la première réunion de négociation relative à l'intéressement 2016 - 2019 qui s'est déroulée en WEBEX entre Lisieux et Corcelles.

La direction a proposé de reconduire le précédent accord basé sur un calcul de type Balance Score Card (en lien ici) avec les modifications suivantes :

  • La BSC groupe ne sera plus prise ne compte dans le calcul de l'intéressement (seule la BSC du site sera prise en considération),
  • Alignement de la grille d'attribution de la prime sur celle mise en place il y a deux ans à Reichstett (note de 3 = 1200€ chez GEBO, au lieu de 1000€ chez CERMEX).
Nouvel accord intéressement : Intéressant pour qui ?

Nos représentants ont demandé une simulation sur les 3 dernières années avec l'ancienne méthode de calcul (l'accord précédent était plus classique, il tenait uniquement compte  des résultats financiers) afin de connaître ce qu'auraient perçu les salariés CERMEX.

-------------------------------------------

2ème réunion

Lors de la deuxième réunion du vendredi 17 juin 2016, et après l'insistance de nos représentants, la direction a fini par présenter les résultats d'une simulation tout en essayant d'expliquer que ces chiffres ne voulaient pas dire grand chose.

Il en résulte qu'avec l'ancienne méthode de calcul, le total des 3 années cumulées des primes d'intéressement 2013, 2014 et 2015, chaque salarié aurait perdu plus de 1000€ de pouvoir d'achat et l'actionnaire TETRA LAVAL SIDEL aurait donc fait une économie de plus d'un demi-million d'euros.

Les représentants CFDT se sont immédiatement empressés de demander à la direction qu'elle présente de nouveaux chiffres qui justifient il y a 3 ans la signature de cet accord (Rappel, seule la CFDT était signataire de cet accord).

La direction a insisté sur le fait qu'elle ne reviendrait pas sur le principe d'un intéressement avec un mode de calcul basé sur une BSC.

Forts de ce constat, nos représentants ont donc proposé la grille de calcul suivante (une note de 3 correspond à 2500€) :

Nouvel accord intéressement : Intéressant pour qui ?

Après une courte réflexion, la direction a refusé cette proposition. Les représentants FO ont donc fait une deuxième et dernière proposition de grille de calcul en insistant sur le fait qu'ils n'iraient pas en deçà :

Nouvel accord intéressement : Intéressant pour qui ?

La direction a demandé un délai de réflexion avant de répondre.

-------------------------------------------

3ème réunion

Dès le début de la troisième réunion du 23 juin 2016, la direction a répondu favorablement au souhait de la CFDT de présenter une nouvelle version de simulation avec des chiffres calculés "au plus juste" et surtout à la baisse.

On savait que les primes d'intéressement étaient aléatoires mais là, la direction n'y est pas allée avec le dos de la cuillère : Avec la première version les salariés auraient perdu en trois ans 1000€, mais avec cette nouvelle mouture et, grâce au principe des BSC, ces mêmes salariés auraient gagné 2350€ par rapport à l'ancienne méthode de calcul. L'actionnaire TETRA LAVAL SIDEL aurait donc perdu plus d'un million d'euros sur 3 ans. Surprenant, non ! surtout lorsque l'on connaît la politique d'austérité budgétaire imposée par l'actionnaire depuis 3 ans.

Pour ce qui est de notre dernière proposition, la direction n'a pas donné suite et est restée inflexible : L'actionnaire établit les objectifs, donnent les notes et définit la grille de calcul ; aucune place n'est laissée à la négociation. Chez CERMEX, depuis la fusion avec GEBO toutes ces pseudos négociations n'ont plus rien d'étonnant : l'actionnaire TETRA LAVAL SIDEL décide, la direction applique, la CFDT signe et FO s'oppose… lorsque cela est nécessaire.

En résumé, l'accord intéressement (basé sur une BSC) signé en 2013, uniquement par la CFDT, a privé chaque salarié de l'entreprise de plus de 1000€ de pouvoir d'achat ces trois dernières années. Et la surprime d'intéressement de 300€ octroyée lors de la NAO de l'année dernière, en remplacement d'une augmentation de salaire, ne fait certainement pas le compte...

L'actionnaire TETRA LAVAL SIDEL peut une nouvelle fois remercier la CFDT de lui avoir permis, grâce à sa signature, de faire sur trois ans plus d'un demi-million d'€uros d'économie. Même l'expert au compte désigné en CCE par les élus CFDT n'a rien trouvé à redire sur le rabotage de ces primes.

Personne ne devrait être surpris car la CFDT, succursale du PS et officine du MEDEF, a toujours été à la manœuvre pour faire passer – avec sa signature – les pires régressions sociales (en lien ici).

Pour FO, impossible dans ces conditions d'apposer sa signature sur un accord qui ne garantit pas au minimum les mêmes montants que ceux distribués avec l'ancienne méthode de calcul.

En conclusion, l'actionnaire possède tous les leviers pour faire en sorte que le montant de la prime intéressement ne dépasse pas les 1000€ par salarié… pour preuve, la note BSC 2016 devrait se situer autour de 2,7 (source direction - réunion CCE du 29/06/2016).

Rappel : Il n'est pas nécessaire que l'entreprise obtienne la signature des syndicats pour distribuer des primes, contrairement à ce que l'on veut vous faire croire.

 

Voir les commentaires

Mobilisation du 28 juin contre la Loi Travail : Le bras de fer continue !

29 Juin 2016, 08:51am

Publié par Syndicat FO Cermex

Plusieurs centaines d'opposants à la loi Travail battaient à nouveau le pavé mardi 28 juin à Dijon, pour une onzième journée de mobilisation. Un rassemblement sous haute surveillance policière.

Lancée il y a quatre mois, la mobilisation contre la loi Travail continue, dans beaucoup de villes de France, de faire affluer des mécontents qui craignent une précarisation accrue pour les salariés.

Parallèlement, pour peser dans le débat, des opposants à la loi travail ont remis à l'Élysée les résultats partiels de la votation citoyenne portant sur plus de 700.000 votants. Quelque 92% ont voté pour le retrait du texte, 8% pour le maintien. Des remises de résultats avaient également lieu en région. Mais la semaine dernière, le président de la République a répété qu'il irait "jusqu'au bout".

Un véritable bras de fer se poursuit entre le gouvernement et les manifestants !

Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon
Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon

Manifestation du 28 juin 2016 à Dijon

Voir les commentaires

38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or

26 Juin 2016, 07:19am

Publié par Syndicat FO Cermex

38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or
38ème CONGRES des Syndicats FO de Côte d’Or

Voir les commentaires

Projet de loi travail : Votation citoyenne

5 Juin 2016, 16:18pm

Publié par Syndicat FO Cermex

La votation citoyenne organisée par les 7 organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL) doit permettre à tous les salarié-e-s, jeunes, privé-e-es d’emplois, retraité-e-s et citoyen-ne-s de s’engager dans la mobilisation.

PARTICIPEZ-Y EN UTILISANT UN FORMULAIRE DE VOTE EN LIGNE !

(Lien vers la Votation en ligne)

Le formulaire ci-dessous ne doit être utilisé que dans le cas où vous n’avez pas voté par un autre moyen (Votation en ligne par exemple).

PDF - 222.6 ko

Projet de loi Travail : bulletin de votation citoyenne à retourner par courrier à Force Ouvrière - Secteur juridique, 141, avenue du Maine, 75014 Paris ou par courriel à votation@force-ouvriere.fr

ou UDFO 21, 2 Rue Romain Rolland, 21000 Dijon - Mail UDFO21 : udfo21tresorerie@wanadoo.fr

Tous les bulletins contre la Loi Travail feront l’objet d’un dépôt au Président de la république la deuxième quinzaine de juin, toutes organisations confondues.

Voir les commentaires