Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Syndicat FO Cermex  -  Corcelles Lès Cîteaux et Lisieux

Comptes rendus de CE : L'EXCELLENCE dans la rédaction !

20 Octobre 2015, 17:58pm

Publié par Syndicat FO Cermex

Depuis les dernières élections professionnelles, les élus FO au CE de Corcelles sont contraints de désapprouver presque systématiquement les comptes rendus des réunions de CE ; la nouvelle équipe dirigeante (CFDT + MEDEF*) du Comité d'Etablissement de Corcelles essayant de faire de ces publications périodiques un outil de contrôle et de censure au service de ses propres intérêts.

En effet, les comptes rendus ne reflètent pas ou très peu les débats, ils produisent presque à chaque fois un discours ambigu dont l'un des objectifs est de décrédibiliser la parole de nos élus. Certains propos jugés "gênants" ne sont pas retranscrits et des paragraphes entiers relatifs à des points non abordés lors des réunions sont intentionnellement ajoutés aux comptes rendus.

Ces comptes rendus ne traduisent aucunement la langue orale en langage écrit, tout est fait pour déformer la teneur des propos et trahir l'esprit de la discussion. Ils ne sont pas expurgés de toute digression, ce qui les rend incohérents. Les débats rapportés dans l'oralité deviennent à l'écrit trop familiers, avec des phrases peu précises qui ne sont pas systématiquement constituées d'un sujet, d'un verbe et d'un complément.

En faisant le choix d'utiliser principalement le style direct (mot à mot), le secrétaire fait tout son possible pour ne pas gommer les différences de style littéraire entre les intervenants. Les élus n'ayant pas tous la même facilité à s'exprimer, certains ayant l'habitude de parler en public, d'autres non, le style indirect serait plus approprié afin de niveler les différents niveaux de langage.

Personne n'est dupe, ce changement radical de style de rédaction, depuis la mise en place du nouveau bureau, n'a échappé à personne. De nombreux salariés nous ont fait part de leur difficulté à lire et comprendre les informations contenues dans ces comptes rendus et, malheureusement, beaucoup ont finalement renoncé à le faire…

La prise de notes étant faite par une personne des Ressources Humaines, titulaire d'un master, et le secrétaire ayant un statut cadre, ce n'est donc pas le manque de compétences qui peut expliquer l'incohérence de ces comptes rendus. En fait, nous sommes convaincus que le secrétaire et la direction entretiennent sciemment une grande confusion dans la rédaction des comptes rendus afin d'en minimiser leur valeur juridique.

Même si en apparence le secrétaire donne la possibilité à nos élus d'apporter certaines corrections (toujours sous réserve de l'accord de la direction), ceux-ci ne peuvent pas modifier les propos des autres intervenants et réécrire à chaque fois les comptes rendus partiellement ou dans leur intégralité. Ils sont donc désormais forcés de s'exprimer par le biais de déclarations préalablement écrites, lues lors des réunions, puis transmises au secrétaire afin qu'il les intègre telles quelles dans les comptes rendus, et ce, afin d'avoir des structures de phrases exemptes de toute possibilité de contresens.

Cette situation produit un effet pervers sur nos élus qui ont fini par s'appliquer une forme d’autocensure lors des débats avec la direction. Mais n’est-ce pas le but recherché ?

*   Le Président du CE de Corcelles (Directeur du site et adhérent au MEDEF), après avoir voté pour les candidats CFDT, lors de la dernière élection des membres du bureau, approuve sans réserve tous les comptes rendus de CE. (lien vers tract du 26 juin 2014)

Comptes rendus de CE : L'EXCELLENCE dans la rédaction !

Voir les commentaires

L'austérité continue, mais pas pour tout le monde…

15 Octobre 2015, 06:14am

Publié par Syndicat FO Cermex

Une réunion sur trois jours du COMEX (Comité Exécutif) de Gebo Cermex a été organisée, en septembre, sur le site de Corcelles en toute confidentialité. Etaient présents, en plus de la Leadership Team (dirigeants Gebo Cermex), les responsables des différentes "Business Units" et les lauréats des "AWARDS" 2015.

Une rencontre sous le signe de l'extrême discrétion et l'on comprend aujourd'hui pourquoi.

Tout ce petit monde a été reçu avec un tapis rouge ou plutôt bleu, s'est offert un hôtel restaurant 4 étoiles et pas n'importe lequel : Le Richebourg à Vosne-Romanée.

Et si cela ne suffisait pas, après ce harassant séminaire bourguignon, les membres de la LT sont partis en "Team Building" se ressourcer en Franche Comté (pratiques sportives, soirée animée, etc..). Objectif : ressouder la Leadership Team …

Le budget prévu pour ce séminaire dépasse l'entendement à l'heure où ces mêmes personnes nous demandent de faire des économies et pas seulement sur nos salaires. En effet, nos demandes d'achat doivent être validées par 3 signatures (Chef de service, Directeur financier et Directeur de site) et finissent pour la plupart à la corbeille ; tous les frais de déplacement sont pris en charge suivant un barème très strict et sont scrupuleusement étudiés à la loupe… Sauf pour ces VIP qui ne sont pas concernés par une quelconque contrainte et qui s'attribuent un budget "no limit"  !

Les dirigeants de Gebo Cermex sont très loin de donner l’exemple et si ces responsables veulent que leurs collaborateurs appliquent au quotidien les valeurs de l’entreprise, ils doivent commencer par les appliquer eux-mêmes. Donner l’exemple est, en effet, le premier rôle de vrais dirigeants qui veulent se faire respecter par leurs collaborateurs. Ceux-ci seront d’autant plus motivés qu’ils sauront que les valeurs de l’entreprise ne sont pas théoriques mais qu’elles sont, réellement, concrétisées dans le fonctionnement de l’entreprise.

L'austérité continue, mais pas pour tout le monde…

Voir les commentaires

Le dialogue social "made in GEBO CERMEX"

11 Octobre 2015, 17:04pm

Publié par Syndicat FO Cermex

Début septembre 2015, Madame Emmanuelle Bonneval (RRH de Cermex) a envoyé aux élus du Comité d'Etablissement de Corcelles une convocation pour le lundi 21 septembre 2015 ayant pour objet : Rencontre avec la Direction Gebo Cermex.

Sans plus d'explications, nos élus ont répondu à cette invitation par le message suivant :

Bonjour Madame,

Je me permets de vous demander si cette réunion est une réunion extraordinaire du CE ou une simple rencontre informelle. Vous devez savoir que les élus FO au CE ne participent jamais à des réunions informelles. Les salariés que nous représentons ne comprendraient pas que nous discutions avec leurs dirigeants sans qu’il y ait un compte rendu écrit à la clé.

Cordialement

Pascal Pychardy

A réception de ce message, la direction a décidé de programmer une réunion extraordinaire du CE de Corcelles, avec cet ordre du jour laconique : Rencontre avec la Direction Gebo Cermex

Lors de cette réunion, Monsieur Marc Aury (PDG de Gebo Cermex) a tout d'abord précisé que le groupe Gebo Cermex n'était pas concerné par les restructurations en cours chez Sidel.

Il a ensuite effectué une rapide présentation de la situation économique du groupe en insistant bien sur la seule activité qui ne progresse pas : l'activité "Packing", celle de Corcelles…

Puis, nos collègues "du comité des fêtes" ont posé quelques questions convenues d'avance afin d'aider la direction à faire passer ce message : Nous sommes une Société avec un Patron et une Direction qui veulent privilégier les emplois et les salaires.

Ne voyant pas les élus FO réagir à cette mascarade, Monsieur Marc Aury a interpellé notre Délégué Syndical. Celui-ci a rappelé l'ordre du jour de la réunion : "Rencontre avec la Direction Gebo Cermex", et précisé que si les élus FO avaient été au préalable informés des thèmes abordés lors de cette réunion, ils auraient certainement préparé des questions.

Nos élus ont fait également remarquer à Monsieur Marc Aury comment il pouvait affirmer : Je suis un Patron qui veut privilégier les emplois et les salaires, alors qu'il a donné comme consigne en début d'année à tous ses directeurs de sites de réduire le nombre de postes d'indirects.

Les élus FO ont bien entendu rappelé la position de leur syndicat sur la question des augmentations salariales basées uniquement sur la distribution de primes aléatoires (sans cotisations sociales) et l'impact néfaste de cette politique de rémunération sur le financement des régimes sociaux.

En résumé, la direction générale Gebo Cermex a fait passer, par le biais de ses représentants, le message suivant aux salariés de Corcelles :

  • Retard sur les commandes, principalement aux Services (focus sur cette activité, à booster pour cette fin d'année).
  • Retard sur l'innovation.
  • Pas d'embauche, et, en cas de départ, pas de remplacement systématique poste pour poste.
  • Pas d'augmentation générale des salaires, surtout lorsque l'inflation est faible. Et même avec une inflation en hausse, il faudrait au moins trois bonnes années, comme 2014, pour espérer obtenir une augmentation générale.
  • Si il y a des sommes à redistribuer, privilégier les primes sans "charges sociales".
  • Etc.

Au vu de certains propos inquiétants tenus par Monsieur Marc AURY lors de cette courte réunion, les élus FO ont demandé, dès le lendemain, que le document "projeté" à cette occasion leur soit remis afin qu’ils puissent l’analyser. L'objectif était de pouvoir poser une série de questions auxquelles Monsieur Marc AURY aurait pu répondre lors d'une autre réunion du CE.

En réponse, la direction générale du groupe a refusé de transmettre le document et d'organiser une réunion complémentaire (voir l'échange de messages en lien).

En conclusion, la stratégie de la direction générale, caractérisée par une absence de dialogue social et le refus de tout débat contradictoire, tel un rouleau compresseur, sans concertation ni critique, risque de conduire à terme l'entreprise dans une impasse et provoquer le désengagement total des salariés.

Le dialogue social "made in GEBO CERMEX"

En lien, la correspondance de notre Délégué Syndical faisant suite à cette réunion

Voir les commentaires